• Vidéos

    Une minute de science

    Chute d'une marteau et d'une plume 1971:

    En 1971, les astronautes américains David Scott et James Irwin séjournèrent sur la Lune près des monts Hadley durant 64 heures, y roulèrent en 4x4 et firent diverses expériences tandis qu'Alfred Worden les attendait en orbite. Les commentaires étaient transmis à terre au CapCom Joseph P.Allen

    Juste avant la fin de la mission, devant les caméras, David Scott prit en main une plume et un marteau, se demandant si la loi de Galilée sur la chute des corps serait vérifiée. Voici la transcription de cette expérience tout à la fois ordinaire et hors du commun:

    - Scott : Bien, dans ma main gauche, j'ai une plume, dans ma main droite, un marteau. Et je parie que l'une des raisons pour lesquelles nous sommes ici aujourd'hui c'est parce qu'un gentleman appelé Galilée, il y a un longtemps, a fait une découverte plutôt significative au sujet de la chute des corps dans le champs de gravité. Et nous avons pensé qu'il n'y avait pas de meilleur endroit pour confirmer ses résultats que sur la Lune.

    [la caméra effectue un zoom sur le marteau et la plume puis prend du recul pour filmer l'expérience]

    - Scott : Et ainsi nous avons pensé que nous devions la tenter pour vous. La plume s'avère justement être, à propos, une plume de faucon pour notre Falcon [nom de leur module lunaire]. Et je vais les laisser tomber tous les deux et, je l'espère, ils toucheront le sol en même temps [Pause]

    [Dave prend la plume et le marteau entre respectivement le pouce et l'index de ses mains gauche et droite, et lève ses coudes vers le haut et l'extérieur. Il lâche le marteau et la plume simultanément et retire ses mains du champ. Le marteau et la plume tombent côte à côte et frappent le sol virtuellement au même instant. Et de fait, les deux objets subissant la même accélération, ils arrivèrent ensemble au sol 1.2 sec plus tard. En analysant les images, on peut également estimer l'accélération de la force de pesanteur lunaire à hauteur d'épaule de Scott à environ 1.63m/s2]

    - Scott : Que dites-vous de ça ! 

    - Allen : Que dites-vous ça ! [Applaudissement à Houston] 

    - Scott : Ce qui prouve que Mr. Galilée avait trouvé les bons résultats. [Pause] 

    - Allen : Superbe !

    C'est mieux en Anglais! yes

    -Scott: Well, in my left hand, I have a feather; in my right hand, a hammer. And I guess one of the reasons we got here today was because of a gentleman named Galileo, a long time ago, who made a rather significant discovery about falling objects in gravity fields. And we thought where would be a better place to confirm his findings than on the Moon. 

    [Fendell zooms in on the hammer and feather but then pulls back to watch the action.]

    Scott: And so we thought we'd try it here for you. The feather happens to be, appropriately, a falcon feather for our Falcon. And I'll drop the two of them here and, hopefully, they'll hit the ground at the same time. (Pause) 

    Dave is holding the feather and hammer between the thumb and forefinger of his left and right hands, respectively, and has his elbows up and out the side. He releases the hammer and feather simultaneously and pulls his hands out of the way. The hammer and feather fall side by side and hit the ground at virtually the same time.]

    -Scott: How about that! 

    -Allen: How about that! (Applause in Houston) 

    -Scott: Which proves that Mr. Galileo was correct in his findings. (Pause) 

    - Allen: Superb.